Le geste horrifiant d'une mère pour punir sa petite fille

·1 min de lecture

C'est une véritable scène d'horreur qui s'est produite à Saratov en Russie. Une mère de 23 ans, Anna Ruzankina, a suspendu sa fille de 3 ans dans le vide, à 15 mètres du sol pour la punir avant de la lâcher accidentellement, a rapporté SudInfo.

Mais pourquoi avoir fait ça ? Selon les premiers éléments de l'enquête, la jeune maman voulait punir sa fille en lui faisant peur pour une raison encore inconnue. Pour cela, elle aurait attrapé sa fille par son t-shirt et l'aurait placée au-dessus du vide, par-dessus le balcon de son appartement situé au premier étage. La scène a été filmée par des caméras de surveillance. Sur les images, nous pouvons entendre les cris d'Anastasia : "Maman, j'ai peur " dit-elle.

Anna Ruzankina rentrait de boîte de nuit avant l'accident

Sur la vidéo, un témoin a expliqué avoir entendu les cris de l'enfant avant d'entendre un bruit sourd. Toujours sur la vidéo, la mère de la petite Anastasia est descendue pour récupérer le corps de sa fille avant de le remonter chez elle. Selon les enquêteurs, il semblerait que la jeune maman rentrait de boîte de nuit au moment des faits, ce qui pourrait laisser penser qu'elle était sous l'emprise d'alcool ou de drogues. Anna Ruzankina a été placée en détention. Si elle est reconnue coupable du meurtre d'une mineure en état d'impuissance, elle risque jusqu'à 21 ans de prison.

Cette histoire rappelle des faits qui sont arrivés le jeudi 11 mars 2021 à Montargis. Un père a jeté du dixième (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Delphine Jubillar : après le dernier rebondissement, le procureur sort du silence pour la première fois
Macabre découverte d'un plongeur amateur au fin fond du lac d'Annecy
Delphine Jubillar : qui garde son fils de six ans et sa fille de 20 mois ?
Le jeu sexuel d'un couple vire au drame
Le mystère autour du meurtre d'une adolescente tuée en 1972 en passe d'être élucidé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles