Gers : les sinistrés fatigués des crues à répétition

Les habitants de Mauvezin, dans le Gers, ont encore les pieds dans l’eau, mardi 2 février. Pour la seconde fois en un mois, l’Arrats est largement sortie de son lit. Une crue de plus de 3,15 mètres d'eau dans une quinzaine de maisons. “Les murs n’avaient pas séché que ça recommence", déplore Alain Baqué, maire de Mauvezin. "Ça va moins vite que l’autre fois. Mais bon, on est bloqués”, témoigne une habitante. Des habitants montent un collectif Quelques habitants ont quitté leur maison et sont hébergés dans les gîtes du village. Très inquiets devant la répétition du phénomène, ils ont créé un collectif et demandent aux élus d’agir. “Est-ce qu’on est encore en sécurité ? Est-ce qu’au niveau sanitaire, c’est encore respectable pour nous ?”, s’interroge l’une d’eux, rappelant que des germes sont présents dans les inondations. “Si on prend une crue, tous les ans ou tous les 18 mois, comment habite-t-on ici ?”, demande-t-elle. L’ensemble du département du Gers est touché par ces nouvelles crues. Un phénomène courant pour la saison.