Mort de George Floyd : le jury s'est retiré pour délibérer

Source AFP
·1 min de lecture
L'accusation dénonce le manque de compassion du policier au moment de la mort de George Floyd.
L'accusation dénonce le manque de compassion du policier au moment de la mort de George Floyd.

George Floyd « a appelé à l'aide dans son dernier souffle » avant de mourir sous le genou du policier Derek Chauvin, a affirmé lundi l'accusation dans son réquisitoire contre l'agent accusé d'avoir tué le quadragénaire afro-américain le 25 mai 2020 à Minneapolis. « George Floyd a supplié jusqu'à ce qu'il ne puisse plus parler », a dit le procureur adjoint Steve Schleicher au jury. « Tout ce qu'il fallait, c'était un peu de compassion, et personne n'en a montré ce jour-là », a-t-il ajouté.

Le jury s'est ensuite retiré pour délibérer, après une ultime journée au cours de laquelle accusation et défense ont exposé leurs arguments. « Vous devez être absolument impartiaux », leur a conseillé le juge Peter Cahill, qui les a invités à « examiner les preuves, les soupeser et appliquer la loi » au terme de ce procès hors norme, scruté dans le monde entier.

Derek Chauvin, un policier blanc de 45 ans, est jugé pour meurtre, homicide involontaire et violences volontaires ayant entraîné la mort de George Floyd, arrêté pour une infraction mineure. Pendant plus de neuf minutes, il avait maintenu un genou sur le cou du quadragénaire qui était allongé sur le ventre, les mains menottées dans le dos.

« George Floyd n'était une menace pour personne »

La mort de George Floyd a suscité des manifestations antiracistes d'une ampleur historique et une vague d'indignation mondiale contre les brutalités policières. « Il a appelé à l'aide dans son dernier souffle, mais l'agent n'a pas aid [...] Lire la suite