George Clooney " attristé " : cette polémique qui l'embarrasse

"Nespresso, what else ?" ("Nespresso, quoi d'autre ?"). Plus qu'un slogan publicitaire, cette formule est devenue une expression incontournable de la culture populaire. Depuis un certain nombre d'années maintenant, George Clooney est l'ambassadeur de Nespresso et assène ces quelques mots à chaque fin de publicité. Aujourd'hui, la marque est connue de tous, notamment en raison de ses spots publicitaires dignes de films hollywoodiens, dans lesquels l'acteur américain donne la réplique à certains de ces semblables comme Natalie Dormer ou Jean Dujardin.

Mais derrière le vernis se cache une réalité moins reluisante. Comme le révèle cet article de nos confrères de People, Nespresso est au coeur d'un scandale qui impliquerait du travail d'enfants. Plus précisément, ces derniers seraient contraints de trimer dans des fermes de café au Guatemala avec lesquelles la marque traiterait par la suite. Ces révélations proviennent du journaliste Anthony Barnett, qui a révélé l'affaire ce mardi 25 février dans l'émission britannique Dispatches.

Interrogé, George Clooney a fait part de son émoi. "J'espère que ce journaliste continuera d'enquêter sur ces conditions et d'en faire état avec exactitude si elles ne s'amélioraient pas", a ainsi fait savoir l'acteur américain. Du côté de Nespresso, l'heure est également à la réaction. Dans une déclaration à People, la marque a déclaré : "Nous avons immédiatement cessé d'acheter du café dans toutes les fermes de la région et nous ne reprendrons pas les achats

Retrouvez cet article sur GALA

François Baroin prêt à conquérir l'Elysée avec Michèle Laroque ? Cette précaution qui interpelle
Nicolas Roy (Koh-Lanta) : sa compagne veut que sa mort "soit un exemple"
PHOTO - Carla Bruni : à 52 ans, elle affiche fièrement sa grande souplesse
Kate Middleton et William contrariés : parents ou altesses royales, ce dilemme qui leur tombe dessus
VIDEO - Laurent Bignolas (Télématin) en quarantaine à cause du coronavirus : Damien Thévenot donne de ses nouvelles