George Clooney : une ancienne partenaire de jeu se confie sur leur béguin réciproque

·1 min de lecture

Urgences a débarqué en 1994 sur NBC aux États-Unis et en France, la série fut diffusée à partir du 27 juin 1996 et jusqu'au 23 août 2010 sur France 2. Monument de l'histoire de la télévision, la série médicale créée par Michael Crichton a immédiatement connu un succès phénoménal. 331 épisodes répartis sur 15 saisons, Urgences va alors révolutionner le petit écran et la manière de penser les séries médicales. Pourtant, le programme n'a rien d'une comédie réconfortante : maladie, mort, crime, pauvreté, burn-out, rien ne sera épargné aux téléspectateurs. L'un des personnages phares de la série est le Dr. Ross interprété par George Clooney. Un rôle culte tenu pendant 5 saisons, de 1994 à 1999, qui va ouvrir les portes d'Hollywood à l'acteur. Mais les fidèles de la série se remémorent sans doute également le binôme de Ross, l'infirmière Carol Hathaway. Jouée par Julianna Margulies, le duo qu'ils formaient à l'écran est devenu l'un des couples mythiques des années 90.

Dans une interview accordée à People ce mercredi 21 avril, l'actrice aujourd'hui âgée de 54 ans et que l'on a pu voir jouer une avocate dans The Good Wife, a avoué qu'à l'époque, George Clooney et elle avaient eu le béguin l'un pour l'autre.

Selon la comédienne, si le couple a autant séduit le grand public, c'est parce qu'il existait une véritable attirance entre eux dès le départ. "Cela ne peut pas arriver si vous n'avez pas le béguin l'un pour l'autre, a-t-elle expliqué. Et entre George et moi, c'était naturel. J'étais (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Bernard Tapie : pourquoi il a vécu la nuit de son agression comme "un signe"
VIDEO TPMP : Jean-Luc Azoulay annonce le retour d'une sitcom culte sur C8
VIDEO Hélène et les garçons : cette confidence de Jean-Luc Azoulay qui a scandalisé Patrick Puydebat
VIDEO Jean-Michel Blanquer : le ministre joue à la marelle et perd au Chifoumi dans une séquence étonnante
PHOTO Moundir : excédé, il partage un cliché choc de son hospitalisation en réanimation