George, Charlotte et Louis : leur arrière-grand-père, le prince Philip, leur manque terriblement

·1 min de lecture

C'est un moment difficile que traverse la famille royale britannique. Le prince Philip, personnage emblématique des Windsor, a rendu son dernier souffle à l'âge de 99 ans. Beaucoup de Britanniques ont tenu à partager leurs condoléances à travers des messages touchants et des dessins déposés devant les châteaux de la reine d'Angleterre. Un livre d'or numérique avait également été mis en place pour permettre à quiconque, à travers le monde, d'envoyer un message à la famille royale. Dans une note de remerciements envoyée aux personnes qui ont rédigé un message sur ce livre numérisé, le prince William et Kate Middleton ont déclaré que le prince Philip manquait à tous les membres de leur famille, y compris leurs trois enfants, le prince George, 7 ans, la princesse Charlotte, 6 ans, et le prince Louis, 3 ans.

Plus tôt cette semaine, Miss Royal Reply a dévoilé sur sa page Instagram une photo de la note que le duc et la duchesse de Cambridge ont envoyée en réponse à ceux qui avaient adressé un message touchant au couple. Sur la note dactylographiée, qui était accompagnée d'une photo du prince Philip, on peut lire le message suivant : "Le duc et la duchesse de Cambridge vous remercient pour vos aimables paroles suite au décès du duc d'Édimbourg. Leurs Altesses Royales ont été incroyablement émues par les nombreux messages qu'ils ont reçus ces dernières semaines." Le message se termine en mentionnant la tristesse des enfants du couple royal : "Elles regrettent toutes leur grand-père et arrière-grand-père (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Prince Harry : après avoir épinglé son père, une autre personne en prend pour son grade
Benjamin Castaldi en convalescence : il le prend avec humour et s'affiche méconnaissable
PHOTO - Jalil Lespert : petit slip noir et gambettes à l'air pour dévoiler son nouveau tattoo
Le prince Harry saboteur ? Sa dernière interview a fait passer William et Kate au second plan
Elizabeth II, dans le chagrin, va s'isoler à Balmoral pour pleurer en privé son défunt mari