Gentlemen cambrioleurs (C8) : l'incroyable histoire vraie qui a inspiré le film

·1 min de lecture

A l'image d'un Ocean's Eleven ou d'un Braquage à l'anglaise, Gentlemen Cambrioleurs (King of thieves en VO) fait partie de ces polars à la cool, où le plaisir vient autant d'une intrigue bien ficelée que d'un casting en or massif. Et avec le film de James Marsh, le spectateur a le droit à un sacré gang de vieux briscards du cinéma britannique, mené par Michael Caine, une légende outre-Manche que les plus jeunes connaissent surtout dans le rôle d'Alfred, le majordome de Batman, dans la trilogie de Christopher Nolan. Ici, Michael Caine incarne Brian Reader, l'un des plus célèbres voleurs de diamants du Royaume-Uni. Dans le film, ce braqueur à la retraite, veuf depuis plusieurs années, met au point un dernier gros coup avec d'autres criminels rangés des voitures : rentrer impunément dans la salle des coffres de la Hatton Garden Safe Deposit (HGSD) à Londres et dérober un butin mirobolant de plus de 200 millions de livres.

Gentlemen cambrioleurs s'inspire de l'histoire vraie de cet incroyable braquage, survenu en avril 2015 à Londres. Six malfrats sur le retour, âgés de 58 à 77 ans, ont commis le vol le plus conséquent de l'histoire judiciaire britannique et ont fait main basse sur la plus grosse réserve de diamants du Royaume-Uni. Mais ce n'est pas tout, les voleurs expérimentés ont aussi dérobé de l'argent liquide, d'autres bijoux et objets de valeur. Comment ont-ils opéré ? Profitant d'un long week-end de Pâques, les papys braqueurs se sont introduits dans la salle des coffres de (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Disney+ Star : quel est le prix du nouvel abonnement à Disney+ ?
James Franco signe un accord avec les deux ex-étudiantes qui l'accusent de comportement sexuel inapproprié
The Dark Knight Rises (TMC) : saviez-vous que le film aurait pu ne pas exister ?
Sabrina Ouazani : "Fiou", "beauté inégalable"... Ses fans sous le charme de son dernier selfie
Woody Allen accusé d'inceste par sa fille Dylan Farrow : ce documentaire qui accable le réalisateur