"Le gens te manipulent comme un objet" : Delphine Wespiser harcelée pendant son année de Miss France, elle se confie

·1 min de lecture

Être Miss France pouvait parfois être très éprouvant pour Delphine Wespiser… Le mois dernier, Benjamin Castaldi avait interrogé l’ancienne reine de beauté sur les mauvaises expériences durant son règne en 2012 et les gestes inacceptables dont elle a été victime, "surtout pendant les séances photo avec les politiques ".

"Quand on est une jeune Miss, on va faire les photos avec plein de monde, beaucoup les politiques", avait-elle rappelé alors. Des séances qui peuvent vite déraper et que la Miss France 2012 n’est pas la seule a avoir vécues, puisque deux de ses consoeurs, Iris Mittenaere et Marine Lorphelin avaient déjà dénoncé les gestes déplacés dont sont victimes les Miss France.

Depuis Delphine Wespiser s’est réfugiée loin des podiums en Alsace et en a profité pour écrire son premier livre, Devenir pleinement et sereinement soi. En pleine promotion de son ouvrage, la jolie brune était interviewée ce dimanche 18 avril par Purepeople.com. Et autant dire qu'elle n’oublie pas ce qui l’a traumatisé dans l’aventure Miss France, même si la compagne de Roger essaye cependant de faire la part des choses. "Oui j'ai été Miss France, oui j'ai eu la main aux fesses, mais c'était il y a dix ans. Je ne pense pas que ça continue", commence-t-elle avant d’ajouter : "Lors de mes premières représentations, il y a des maires, des politiques, qui ont eu les mains qui glissent pendant les séances photos. Quand tu es toute jeune, tu ne sais pas quoi dire. Puis tu apprends, et ils arrêtent."

Pour la (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Gérald Thomassin porté disparu : le frère du comédien pense que ce dernier a été assassiné
Edouard Philippe : aux origines de sa rupture avec Emmanuel Macron
The Voice 2021 : Amel Bent choisit de garder Anik au détriment de Sonia, les internautes divisés
Jean-Luc Reichmann : ce qu'il ne fait plus avec ses enfants depuis l'apparition de la Covid-19
Obsèques du prince Philip : la réaction du prince Charles à la présence de son fils Harry à la cérémonie