Genfit en chute libre, résultats négatifs dans la NASH

PARIS (Reuters) - Genfit s'effrondre mardi matin à la Bourse de Paris, perdant plus de 60%, après avoir annoncé l'échec d'un essai clinique dans le traitement de la maladie du foie NASH.

Vers 10h55, le titre de la biotech française dégringole de 65,84% à 6,09 euros, un plus bas depuis 2013 et de loin la plus forte baisse du SBF 120 (-0,12%).

Genfit a fait savoir lundi soir que l'essai de phase 3 sur son traitement expérimental elafibranor n'avait pas atteint le critère principal de résolution de la NASH sans aggravation de la fibrose.

La différence du taux de réponse entre les patients traités à l'elafibranor et ceux ayant pris un placebo n'est pas significative.

"Ces résultats sont très décevants, non seulement pour les équipes de Genfit, mais aussi pour les patients et les soignants puisqu'il subsiste un besoin médical non-satisfait considérable dans le domaine de la NASH", a annoncé le directeur général du groupe.

Portzamparc a dégradé sa recommandation de deux crans, passant d'"acheter" à "vendre" et a ramené son objectif de cours à 12,2 euros contre 54,7 euros.

"Cet échec, sans ambiguïté, est une grande déception sur ce produit qui représentait jusqu'ici 94% de notre objectif de cours. Au vu des données annoncées, il nous semble difficile de poursuivre ce programme et les études lancées en combinaison avec des antidiabétiques nous semblent également compromises", a déclaré Christophe Dombu, analyste chez Portzamparc.


(Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)