Les confidences de Geneviève de Fontenay, éternelle patronne des Miss France

Geneviève de Fontenay en 2005.  - Credit:INA ArdiTube
Geneviève de Fontenay en 2005. - Credit:INA ArdiTube

Elle est une figure populaire et appréciée des Français. Pendant plus de quarante ans, Geneviève de Fontenay a parcouru les routes de France pour découvrir la plus belle femme du pays. Son concours, apprécié ou décrié, attire des millions de téléspectateurs chaque fin d'année sur TF1 – Miss France a été rachetée en 2002 par Endemol. En 2005, la célèbre dame au chapeau était reçue par Thierry Ardisson dans l'émission Tout le monde en parledisponible sur la chaîne INA ArdiTube. Elle s'est longuement confiée sur son unique histoire d'amour.

En 1952, à Carnac, elle rencontre Louis de Fontenay, de 24 ans son aîné. Il s'appelle en fait Louis Poirot, Fontenay étant son nom de résistance. « Et la belle de Fontenay, c'est moi », se marre l'icône médiatique. « J'étais esthéticienne et il y avait l'élection de Miss Carnac. Je n'avais rien à faire. C'est comme ça que mon destin a basculé », explique celle qui va fêter ses 90 ans fin août 2022. Lors de la rencontre, Louis Poirot est marié et papa. « Je me suis occupé de son premier petit garçon, Patrick. C'était un homme extraordinaire, nous avons mené une vie de bohème. » Mais l'idylle s'arrête le 30 mars 1981 pendant le débat Valéry Giscard d'Estaing contre François Mitterrand lorsque Louis meurt.

Toujours sur la route

Trois ans après, c'est Ludovic, leur fils, qui décède à 30 ans. Il était maniaco-dépressif et a souffert de l'absence de ses parents. « Nous étions sur les routes. On gagnait 300 francs par gala. On fa [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles