Gend'viti : la première brigade mobile pour sécuriser les vendanges en Champagne

© FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Cerné par les vignes champenoises, un bus bleu de la gendarmerie: c'est celui de "Gend'viti", la première brigade de gendarmerie mobile en France dédiée à la viticulture, un dispositif expérimenté depuis le 15 août qui pourrait être pérennisée, selon les gendarmes. Composée de cinq militaires, cette brigade est opérationnelle le temps des vendanges, jusqu'au 26 septembre. Le bus sillonne le secteur d'Epernay (Marne), épicentre de l'appellation Champagne.

Un spectre d'intervention très large

C'est "une période sensible en raison de cet afflux assez massif de population. Nous nous déplaçons en différents lieux, essentiellement pour des missions de prévention", explique le chef d'escadron Yann Basso, commandant de la brigade de gendarmerie d'Epernay. Mais le spectre d'intervention est "très large", ajoute-t-il: respect du droit du travail et des conditions d'hébergement, médiation lors d'installations anarchiques, prise de plaintes en cas de vols, lutte contre les dépôts de déchets sauvages... Le bus est "un point d'appui visible et un point d'accueil fixe, avec un véritable bureau", précise-t-il.

Le dispositif est complété de trois VTT électriques et de voitures. Les gendarmes ont été recrutés au sein de chacune des cinq brigades que chapeaute la compagnie d'Epernay. Pendant ces six semaines, l'effectif est renforcé par des réservistes. A partir de lundi et jusqu'au 11 septembre, la Garde Républicaine déploie aussi dans le secteur deux escouades, soit douze cavaliers.

Vols et c...


Lire la suite sur Europe1