Gendarmes visés par des tirs en Dordogne : le GIGN mobilisé

·1 min de lecture

En Dordogne, les forces de l'ordre tentaient d'appréhender un homme armé, dimanche matin, après qu'il a ouvert le feu sur des gendarmes dans la nuit.

Un homme armé était recherché dimanche matin au Lardin-Saint-Lazare, en Dordogne, après avoir tiré sur les gendarmes appelés pour un différend familial, a annoncé le préfet de Dordogne Frédéric Périssat, selon un correspondant de l'AFP.

Le GIGN de Toulouse est en intervention sur les lieux et le GIGN de Satory (Yvelines) est en route, a précisé la gendarmerie à l'AFP à 8h30

«Il y eu un différend familial cette nuit avec un homme qui est armé, lorsque la gendarmerie est venue il a ouvert le feu. Nous sommes en train de cerner cette personne qui est donc armée», a déclaré le préfet de Dordogne sur France Bleu Périgord, peu après 7 heures, demandant à «la population de rester chez elle enfermée, de ne pas se déplacer».

«Un périmètre de sécurité a été mis en place. Il faut que chacun reste chez soi en attendant que l'opération soit achevée», a-t-il ajouté.

France Bleu Périgord avance que l'homme, un ancien militaire, venait de sortir de prison, après une condamnation pour des faits de violence conjugale.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.


Lire la suite sur Paris Match