Gendarmes tués dans le Puy-de-Dôme : les violences sexistes sont "un drame de société" se désole l'avocate Nathalie Tomasini

franceinfo
·1 min de lecture

Les violences faites aux femmes sont "un drame de société" et plus seulement "un drame dans le huis clos familial", estime lundi 28 décembre sur franceinfo Nathalie Tomasini, avocate au barreau de Paris, le jour de la cérémonie d'hommage aux trois gendarmes morts en intervention dans le Puy-de-Dôme, à Saint-Just.

franceinfo : L'ancienne compagne du forcené avait déposé trois plaintes, d'après les informations de France Bleu Drôme Ardèche. Comment expliquer qu'il n'y ait eu aucune suite ?

Nathalie Tomasini : C'est très difficile, une enquête aurait dû être faite, cet homme aurait dû être interpellé, mis en garde à vue, on aurait dû prendre des mesures pour cette femme. Ce qui me choque, c'est que c'est un nouveau drame, avec ce qui s'est passé dans le Val d'Oise [ce dimanche, un homme et sa femme ont été retrouvés morts à Domont]. La mort de ces trois gendarmes [à Saint-Just] est dramatique. Je pense qu'on peut faire mieux, les bracelets anti-rapprochements, annoncés, arrivent trop tard. Il ne s'agit plus de drame dans le huis clos familial mais d'un drame de société.

Se donne-t-on vraiment les moyens pour la réponse humaine, policière et judiciaire ?

On l'a beaucoup dit, très souvent les policiers et gendarmes minimisent ce type de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi