Gendarmes tués dans le Puy-de-Dôme : "Il faut leur rendre le vibrant hommage qu'ils méritent", réagit la porte-parole de la gendarmerie nationale

franceinfo
·1 min de lecture

La porte-parole de la gendarmerie nationale, la lieutenant-colonel Maddy Scheurer, a appelé mercredi 23 décembre sur franceinfo à rendre aux trois gendarmes morts au cours d'une intervention "le vibrant hommage qu'ils méritent parce qu'ils sont allés au bout de leur engagement". Ils sont décédés lors d'une opération pour des faits de violences familiales près de Saint-Just (Puy-de-Dôme).

"Trois camarades ont perdu la vie. Derrière, il y a trois familles qui vont être endeuillées", a commenté la porte-parole de la gendarmerie nationale. Les gendarmes sont "très touchés par ce qui s'est passé".

L'auteur des coups de feu retrouvé mort

Malgré l'émotion, "nous avions l'obligation de continuer la mission, c'était extrêmement important pour nous d'aller jusqu'au bout", a relaté Maddy Scheurer alors que l'auteur des coups de feu a été retrouvé mort mercredi matin et que la femme menacée a été mise en sécurité. Pour la porte-parole de la gendarmerie nationale, il n'y a pas d'intervention "anodine" quand on est gendarme. "On a, en tant que gendarme, en tête le décès de deux camarades féminines à Collobrières dans le Var (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi