Le gendarme du secteur bancaire met en garde contre une arnaque

·1 min de lecture

Méfiance si vous avez reçu un mail envoyé par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Comme l’explique l’AFP, relayée par 20 Minutes, le gendarme du secteur bancaire a mis en garde contre une arnaque : de faux mails ont été envoyés à des entreprises ou des particuliers pour demander le règlement de cotisations à l’ACPR. Sauf que l’instance n’est pas derrière cette initiative et qu’il s’agit d’une arnaque.

“Des messages frauduleux à en-tête de l’ACPR sont actuellement envoyés indiquant à leurs destinataires qu’ils vont recevoir un appel de contribution au fonds de garantie des dépôts et de résolution et qu’il conviendra qu’ils suivent scrupuleusement les instructions pour en assurer le règlement”, fait savoir l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution dans un communiqué, qui prend cette affaire “très au sérieux” et qui appelle le public “à la plus grande vigilance” face aux “agissements d’escrocs”.

>> A lire aussi - Attention à l'arnaque aux fausses convocations en justice

Déjà visée par le passé par des “usurpations d’identité” de ce genre, l’instance suppose qu’il s’agit ici d’“un envoi (de mails, ndlr) réalisé à grande échelle”. “Seuls les établissements de crédit sont soumis à l’obligation de payer des contributions au mécanisme de garantie des dépôts”, rappelle l’ACPR, chargée de la surveillance de l’activité des banques et des assurances ; les entreprises commerciales (hors établissements de crédit) et les particuliers ne sont donc pas soumis au (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les champions du monde de foot 2018 dévoilent un fonds de solidarité
La flambée des prix du gaz dope le prix du pétrole
Voici les 10 département qui devraient tester le nouveau protocole sanitaire à l’école
Attention aux faux agents d’Enedis qui prétendent relever le compteur Linky
Bloctel : l’outil anti-démarchage téléphonique victime d’une panne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles