Des gencives saines pour éviter une rupture d'anévrysme

Avoir des gencives qui saignent est non seulement douloureux, mais aussi très mauvais pour les artères. Il faut aller régulièrement chez le dentiste et ne jamais laisser une inflammation des gencives évoluer. C'est la conclusion pratique des travaux de chercheurs de l'Inserm (U698) en collaboration avec des chirurgiens vasculaires (hôpitaux Bichat et Georges-Pompidou) et des équipes de parodontologie (hôpital Rothschild à Paris et à Rennes). Ils montrent en effet un lien fort entre les parodontites - inflammations du tissu de soutien des dents - et le développement d'anévrysmes de l'aorte abdominale. Leurs résultats viennent d'être publiés dans la revue PloS One. De très nombreuses bactéries sont naturellement présentes dans notre bouche. Sans provoquer de dommages. Les problèmes surviennent quand elles passent dans la circulation sanguine, à l'occasion d'une inflammation des gencives (une gingivite, qui peut évoluer en parodontite). "Une de ces bactéries prédomine, c'est Porphyromonas gingivalis", explique Olivier Meilhac, qui a coordonné ces travaux. "Les parodontites provoquent alors une inflammation générale ; et comme l'inflammation est un facteur de risque de pathologies cardiovasculaires, entre autres, nous avons recherché la présence de ces bactéries dans la paroi des vaisseaux et, notamment, dans des échantillons d'aortes provenant de patients ayant présenté un anévrysme." "Stopper la progression des anévrysmes de l'aorte abdominale" Le mode de formation de l'anévrysme de l'aorte abdominale est bien connu : tout commence par la formation d'un caillot de sang qui, pour ne pas être chassé par la circulation sanguine, s'accroche à la paroi du vaisseau au niveau de lésions dues à l'athérosclérose et y creuse une sorte de niche. "Normalement, quand un caillot se forme sur une blessure, il est progressivement digéré au cours de la cicatrisation", explique (...) Lire la suite sur LePoint.fr

Bien dormir pour mieux grandir
L'IRM pourrait jouer un rôle majeur dans la prévention du suicide
Régime amincissant : il ne faut bannir aucune graisse
Les asthmatiques doivent bien préparer leurs voyages
Recevez la newsletter Le Point.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles