Genève 2018: après la renaissance, Alpine prépare son avenir

1 / 2

Genève 2018: après la renaissance, Alpine prépare son avenir

Un an après avoir présenté sa série de lancement, ‘Première Edition’, Alpine poursuit son retour au salon automobile de Genève (Suisse) en tant que marque, avec une gamme, et une nouvelle version sportive. Mais il va falloir être patient.

Le salon automobile de Genève (Suisse) aura certainement toujours une place à part dans l’histoire de la marque Alpine. L’année dernière, le rendez-vous suisse symbolisait la renaissance de la marque avec l’arrivée de l’A110 Première Edition (lire ici notre essai). Cette année, c’est avec une gamme A110 complète qu’Alpine revient à Genève, sur un stand minimaliste, juste en face de la maison mère Renault. Ce premier anniversaire, c'est l’occasion toute trouvée de faire un bilan du retour de la berlinette.

Un succès d’image

Premier constat: lors de la première journée presse, le stand ne désemplit pas. Au volant (si l’on peut dire) des éditions de série ‘Pure’ et ‘Légende’ se succèdent d’éventuels acheteurs comme de prestigieux curieux. Comme le patron de Stratos, marque qui a relancé la mythique Lancia, Michael Stoschek, est venu avec plusieurs amis admirer la nouvelle A110. Si la conversation dérive vite vers l’A110 originale que possède l'homme d'affaires, une chose est certaine: l’aura Alpine est toujours là. Et l’incendie d’une A110 en décembre, alors que nos collègues de Top Gear UK l’essayaient n’a pas entaché l’image de la berlinette.

"C’est un petit problème de joint au niveau de l’alimentation en carburant", résume Michael van der Sande, le directeur général d’Alpine, sans manifester d'inquiétude particulière. La voiture...

Lire la suite sur Auto

A lire aussi