Gel: les Régions de France demandent "un fonds d'urgence dédié"

·1 min de lecture

Après l'épisode de gel, l'association des Régions de France demande au gouvernement de créer "un fonds d'urgence dédié". Face à l'ampleur des dégâts, l'association demande un effort exceptionnel "permettant la compensation des charges et des pertes de recettes".

Face à l'épisode de gel qui a frappé la France cette semaine, l'association des Régions de France a demandé ce vendredi au gouvernement, la création "d'un fonds d'urgence dédié". Pour l'organisme, les températures négatives des dernières nuits ont endommagé "des pans entiers de notre agriculture". "Face à l'ampleur des dégâts, le fonds de calamités ou les solutions classiques, comme le report de charges ou des impôts, apportés en cas d'épisode de gel, doivent être renforcés par un effort exceptionnel permettant la compensation des charges et des pertes de recettes", affirme Régions de France dans un communiqué.

Des exploitations en danger

Les Régions "demandent au gouvernement de mettre en place ce mécanisme au nom de la solidarité nationale". "Le risque aujourd'hui, est de voir de nombreuses exploitations disparaître", soulignent-elles. "Il faut à tout prix mettre en place un dispositif à la hauteur du sujet et des pertes rencontrées par nos agriculteurs". D'après Christine Lambert, présidente de la FNSEA, "certaines régions sont à 100% de pertes" a-t-elle indiqué au micro d'Europe 1. La création d'un fonds spécial d'indemnisation a déjà été réclamée par le président LR du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez.

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :