Gel des récoltes : une réunion de crise au ministère de l'Agriculture

·1 min de lecture

Une réunion de crise. Après le violent épisode gel qui a touché les cultures en France la semaine dernière, une réunion a été organisée lundi en fin de matinée par le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie. Plusieurs représentants de l'arboriculture, de la viticulture et des grandes cultures, mais aussi les assureurs, les banques, les chambres d'agriculture, la sécurité sociale agricole MSA, ainsi que des représentants des différents cabinets (Matignon, Bercy, Travail) se sont retrouvés pour coordonner la réponse de l'exécutif à cet épisode météorologique dévastateur. 

De lourds dégâts. Cet épisode de gel s'annonce déjà comme l'un des pires des dernières décennies pour les cultures de 10 des 13 régions françaises. Les températures sont descendues jusqu'à -5 ou -6 dans certaines régions et Météo France annonce encore des températures négatives mardi et mercredi. S'il est encore trop tôt pour dresser un bilan détaillé des dégâts, de nombreuses parcelles de vignes ont été lourdement endommagées, tout comme les arbres fruitiers et les cultures de céréales, du nord au sud du pays. Et ce, malgré des impressionnants dispositifs de braseros ou de bougies installés. Selon le Cniv qui réunit les interprofessions des vins AOP et IGP, 80% du vignoble français a été touché au cours de ce qui est qualifié de "semaine noire". En Bourgogne et en Vallée du Rhône, les dégâts se chiffrent entre "80 et 90%" de la production dans certaines appellations, selon les professionnels.

Lire auss...


Lire la suite sur LeJDD