Gel des récoltes : la présidente de la FNSEA craint "une catastrophe économique"

·1 min de lecture

Christiane Lambert, présidente de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) commence à dresser le bilan de l’épisode de gel qui a touché un grand nombre d’agriculteurs au début du mois d’avril. Et sur les ondes d’Europe 1, dimanche 18 avril, elle ne passe pas par quatre chemins : "La perte est historique".

Pour la représentante des syndicats agricole, "une catastrophe économique se profile" pour l’avenir de l’agriculture française. "Pour le vin et la viticulture, l’estimation est à 2 milliards de pertes", avance Christiane Lambert. Pour la filière des fruits "c’est 1,5 milliard", estime-t-elle.

Le Premier ministre, Jean Castex, a bien annoncé, samedi 17 avril, une aide d’un milliard d’euros en faveur des exploitants mis en difficulté par cet épisode météorologique inédit. Christiane Lambert accueille avec soulagement ce "premier ballon d’oxygène indispensable pour donner de la trésorerie à des agriculteurs qui se retrouvent avec zéro recette du jour au lendemain". Mais elle n’est pas complètement convaincue par le panel de mesures annoncé par Matignon car "un milliard, c’est le quart de cette perte".

>> A lire aussi - Un milliard d’euros d’aides pour les agriculteurs victimes du gel

Les agriculteurs ont été touchés dans leurs rendements, mais également dans leur moral. "Psychologiquement, c’est dramatique", insiste la présidente de la FNSEA. Dans les colonnes du Parisien, les témoignages d’exploitants à bout montrent combien cet épisode de gel les a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quand le ramassage des déchets se transforme en "escroquerie en bande organisée"
L’impôt sur la fortune revient sur le devant de la scène à la faveur de la crise
Un chat capturé près d’une prison pour avoir transporté de la drogue pour des détenus
Hossegor sera-t-elle envahie cet été par les fans de TikTok ?
Un milliard d’euros d’aides pour les agriculteurs victimes du gel