Gel hydroalcoolique : un danger... pour les yeux des enfants

·1 min de lecture
En cas de nécessité, il est recommandé d’appliquer directement du gel dans les mains des enfants (Getty Images/iStockphoto).

Des projections de gel hydroalcoolique dans les yeux peuvent causer des lésions dans les yeux des enfants.

Le gel hydroalcoolique est entré dans les habitudes de très nombreux foyers depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Si pour les adultes, ce geste est devenu indispensable, pour les plus petits il peut représenter un risque pour les yeux. À l’occasion de la Journée de la vue, Gilles Martin ophtalmologue à l’Hôpital Fondation Rothschild (Paris XIXe) explique au Parisien les dangers de ce gel pour les enfants.

Et le danger vient principalement de l’installation des distributeurs dans les lieux publics à actionner avec une pédale. À hauteur des visages des enfants, le gel peut atterrir facilement dans leurs yeux. Si les dispositifs se sont améliorés depuis le début de la crise sanitaire, la situation reste préoccupante : "Aujourd’hui, il y a moins d’enfants touchés. Lors de l’été 2020, on en voyait au moins deux par jour en consultation, aujourd’hui c’est beaucoup moins, il faut le dire. Le message est entré dans les mœurs. Je pense aussi que les parents font plus attention et que le recours au gel hydroalcoolique a baissé. Dans certains lieux comme les parcs, les distributeurs sont beaucoup moins remplis".

VIDÉO - Un fonctionnaire indien boit du gel hydroalcoolique par erreur

Attention à la brûlure

En cas de nécessité, il est recommandé d’appliquer directement du gel dans les mains des enfants et de ne pas les laisser se servir pour éviter les projections dans les yeux : "Lorsqu’il y a une projection importante, avec un rinçage qui est mal fait, cela fait l’effet d’une brûlure et l’enfant garde l’œil fermé et ne peut plus l’ouvrir. On voit à l’examen que la couche superficielle de l’œil, l’épithélium, est partie. On donne alors un traitement pour hydrater l’œil, et favoriser la repousse de l’épithélium. Il faut rappeler que l’alcool peut provoquer une anesthésie de l’œil".

VIDÉO - Covid-19 : la DGCCRF alerte sur un gel hydroalcoolique inefficace

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles