Geely va travailler sur une voiture autonome avec Baidu, le Google chinois

·1 min de lecture

Baidu, le moteur de recherche le plus populaire en Chine (Google y est censuré), va s'associer au géant Geely pour produire une voiture autonome sous une marque commune.

Baidu travaille depuis quelques années sur le sujet, avec son groupe de recherche Apollo, qui fait même circuler des taxis autonomes dans plusieurs villes de Chine. Geely, de son côté, avait annoncé au début de l'année dernière un investissement de 270 millions d'euros pour lancer des satellites destinés à distribuer des informations plus précises pour ses véhicules autonomes.

La collaboration entre high-tech et industrie automobile dans l'air du temps

Le groupe, qui possède notamment Volvo, 50% de Smart ou encore Lynk & Co., a vendu 1,3 million de véhicules l'an dernier, malgré la crise du Covid. La marque Geely est la plus vendue en Chine.

Il semblerait que les géants du numérique aient donc décidé de s'associer avec des grands noms de l'industrie automobile dans une course effrénée vers la conduite 100% autonome. C'est par exemple le cas d'Apple, qui a annoncé plus tôt en janvier une collaboration avec Hyundai, alors qu'Amazon a dévoilé fin 2019 un concept fonctionnel de taxi 100% autonome via sa start-up Zoox.

Retrouvez cet article sur Auto Plus

Tesla ouvre de nouveaux centres en France
Volvo veut faire de Göteborg la ville du futur
Renault : des ventes mondiales en baisse de 21,3% en 2020
Malus, aides à l'achat, carburants, péages, radars... Tout ce qui change en 2021
Hyundai Kona (2021) : la version sportive N se dévoile