« Gbagbo et Blé Goudé sont libres de rentrer quand ils le souhaitent »

Par Le Point Afrique (avec AFP)
·1 min de lecture
Lors du premier conseil des ministres de son nouveau gouvernement, le président Alassane Ouattara a donné son feu vert au retour de l'ex-président Laurent Gbagbo et de son  ex-ministre Charles Blé Goudé.
Lors du premier conseil des ministres de son nouveau gouvernement, le président Alassane Ouattara a donné son feu vert au retour de l'ex-président Laurent Gbagbo et de son ex-ministre Charles Blé Goudé.

Attendu avec une grande impatience par les partisans de Laurent Gbagbo, qui restent nombreux en Côte d'Ivoire malgré son absence depuis dix ans, ce retour accepté par le président Ouattara est un signe fort de sa volonté d'?uvrer à la « réconciliation nationale » dans un pays à l'histoire récente marquée par les violences politiques. « MM. Gbagbo et Blé Goudé sont libres de rentrer en Côte d'Ivoire quand ils le souhaitent », a déclaré le président Ouattara à l'ouverture du premier conseil des ministres de son nouveau gouvernement formé mardi. « Des dispositions seront prises pour que Laurent Gbagbo bénéficie, conformément aux textes en vigueur, des avantages et indemnités dus aux anciens présidents de la République », a-t-il ajouté en précisant que « ses frais de voyage » et ceux « des membres de sa famille seront pris en charge par l'État de Côte d'Ivoire ».

À LIRE AUSSICôte d'Ivoire : Charles Blé Goudé espère « un geste » des autorités

Former Ivory Coast President Laurent Gbagbo enters the courtroom of the International Criminal Court in The Hague on January 15, 2019, where judges were expected to issue rulings on requests by Gbagbo and ex-government minister Charles Ble Goude to have their prosecutions thrown out for lack of evidence. - The International Criminal Court on January 15 acquitted former Ivory Coast president Laurent Gbagbo over post-electoral violence in the West African nation in a stunning blow to the war crimes tribunal in The Hague. Judg [...] Lire la suite