GB/AstraZeneca: Sept décès à la suite de caillots sanguins, selon la MHRA

·1 min de lecture
GB/ASTRAZENECA: SEPT DÉCÈS À LA SUITE DE CAILLOTS SANGUINS, SELON LA MHRA

(Bien lire doses administrées §2 et 4)

(Reuters) - L'Agence britannique du médicament (MHRA) a recensé sept décès sur 30 cas rares de formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées contre le COVID-19 à l'aide du vaccin d'AstraZeneca, rapporte samedi la presse britannique.

Dans un avis publié jeudi, la MHRA avait dit avoir identifié, sur 18,1 millions de doses administreés avec AstraZeneca, 22 cas rares de thrombose veineuse cérébrale et huit cas d'autres formations de caillots sanguins associées à des carences en plaquettes sanguines.

La MHRA avait ajouté n'avoir reçu aucun signalement du même type d'incident chez des personnes s'étant vu administrer le vaccin BioNTech-Pfizer ().

La MHRA avait recensé cinq cas de thromboses lors de sa précédente étude sur les effets secondaires du produit le 18 mars dernier, portant sur 11 millions de doses administrées.

Elle a précisé à la presse britannique que sept décès avaient été enregistrés sur les 30 cas identifiés.

L'Agence britannique du médicament, tout comme son homologue européenne et l'Organisation mondiale de la santé, continue d'estimer que les bénéfices du vaccin d'AstraZeneca, dont l'inoculation a été suspendue puis rétablie dans plusieurs pays à la suite de cas de thrombose, sont supérieurs au risque.

(Peter Henderson, Julie Steenhuysen, and Aakriti Bhalla à Bangalore; version française Jean-Stéphane Brosse)