Engie : Gazprom va suspendre « complètement » ses livraisons de gaz

Gazprom se justifie par « un désaccord entre les parties sur l'application de contrats ».  - Credit:NIKOLAY DOYCHINOV / AFP
Gazprom se justifie par « un désaccord entre les parties sur l'application de contrats ». - Credit:NIKOLAY DOYCHINOV / AFP

L'énergéticien français Engie a annoncé, ce mardi 30 août que le géant russe Gazprom allait suspendre « complètement » ses livraisons en gaz dès jeudi 1er septembre. Plus tôt dans la journée, le gazier français avait indiqué que l'entreprise russe avait décrété des réductions supplémentaires et immédiates de ses livraisons de gaz auprès de lui « en raison d'un désaccord entre les parties sur l'application de contrats ».

Les livraisons de gaz russe à Engie avaient déjà considérablement diminué depuis le début du conflit en Ukraine, passant récemment à seulement 1,5 TWh par mois, a précisé dans un communiqué Engie, qui avait évoqué fin juillet une part de gaz russe dans ses approvisionnements de l'ordre de 4 %. Le groupe rappelle avoir déjà mis en place des mesures pour pouvoir fournir ses clients même en cas d'interruption des flux de Gazprom.

« Engie avait déjà sécurisé les volumes nécessaires pour assurer l'approvisionnement de ses clients »

Ce chiffre est à rapporter à des approvisionnements « totaux annuels en Europe supérieurs à 400 TWh », ajoute le principal fournisseur de gaz en France, dont l'État français détient près de 24 %. Le groupe rappelle avoir déjà mis en place des mesures pour pouvoir fournir ses clients même en cas d'interruption des flux de Gazprom. « Engie avait d'ores et déjà sécurisé les volumes nécessaires pour assurer l'approvisionnement de ses clients et pour ses propres besoins », est-il indiqué dans le texte.

À LIRE AUSSIPénurie d'én [...] Lire la suite