Gazprom arrête de livrer du gaz à la Pologne et à la Bulgarie

© Jakub Porzycki / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Le groupe russe Gazprom  va suspendre à partir de mercredi ses livraisons de gaz vers la Bulgarie et la Pologne, ont annoncé mardi soir ces deux pays qui disent s'y être préparés. "Le 26 avril 2022, Gazprom a informé (le gazier polonais) PGNiG de son intention de suspendre complètement les livraisons dans le cadre du contrat Yamal (...) le 27 avril, a indiqué l'entreprise polonaise dans un communiqué. "Aujourd'hui (mardi), Bulgargas EAD a reçu la notification que les livraisons de Gazprom Export seront suspendues à partir du 27 avril 2022", a affirmé le ministère bulgare de l'Economie, alors que ce pays des Balkans est dépendant à plus de 90% du gaz russe.

>> LIRE AUSSIPoutine ne veut plus de dollars et d'euros pour le gaz russe livré à l'UE

Deux pays préparés à la suspension des livraisons de gaz

Ces deux membres de l'Otan et de l'Union européenne (UE) se disent toutefois préparés à obtenir le gaz manquant par d'autres sources. "Il n'y aura pas de pénurie de gaz dans les foyers polonais", a écrit sur Twitter la ministre polonaise du Climat, Anna Moskwa. "Depuis le premier jour de la guerre, nous avons déclaré que nous étions prêts à une indépendance totale vis-à-vis des matières premières russes", a-t-elle ajouté.

"Des actions pour trouver des arrangements alternatifs pour la fourniture de gaz naturel et faire face à la situation" ont été entreprises, a souligné pour sa part le gouvernement bulgare dans un communiqué, assurant ne prévoir "à l'heure actuelle" aucune...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles