Le gazoduc russo-allemand Nord Stream 2 achevé, l’Ukraine proteste

·1 min de lecture
Le gazoduc est achevé, selon Gazprom.
Le gazoduc est achevé, selon Gazprom.

La Russie a annoncé vendredi l?achèvement du gazoduc controversé Nord Stream 2, un tube de 1 230 kilomètres sous la mer Baltique rejoignant l?Allemagne qui, selon ses détracteurs, va accroître la dépendance européenne à l?égard Moscou.

Communiquée sobrement par le géant gazier Gazprom, cette annonce a un goût de triomphe pour la Russie, alors que les tensions diplomatiques engendrées par ce projet à 10 milliards d?euros ont un temps été si fortes que certains croyaient qu?il ne verrait jamais le jour. Pour ses détracteurs, en Europe comme aux États-Unis, le gazoduc va accroître durablement la dépendance énergétique européenne à l?égard de la Russie, grand rival stratégique de l?Occident, et constitue une trahison des intérêts de l?Ukraine, un allié occidental face à Moscou.

L?Ukraine « va se battre »

L?Ukraine annonce ce vendredi qu?elle va se battre contre l?exploitation de ce gazoduc contournant son territoire, malgré l?achèvement du chantier, a déclaré à l?Agence France-Presse le porte-parole de la présidence Sergiy Nykyforov. « Le président (Volodymyr Zelensky) a toujours souligné que l?Ukraine allait se battre contre ce projet politique russe jusqu?à son achèvement et après celui-ci et même après le commencement des livraisons de gaz », a-t-il indiqué.

À LIRE AUSSIRencontre Biden-Merkel : derrière les sourires, des désaccords de fond

Kiev a néanmoins reçu des « garanties » de Berlin et Washington sur la préservation du transit du gaz russe par son territoi [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles