Gaza: des proches d'un otage israélien confirment sa mort après l'échec d'un raid de l'armée

Le jeune homme de 25 ans avait été kidnappé lors des attaques du 7 octobre. L'armée israélienne a tenté de mener vendredi 8 décembre une opération pour le libérer, ainsi que d'autres otages, sans succès.

Un Israélien enlevé durant les attaques du 7 octobre a été "assassiné" à Gaza par ses geôliers, affirment ce samedi 9 décembre son kibboutz et une association de familles, après que le Hamas palestinien a rapporté sa mort lors d'une tentative de l'armée de le sauver.

"C'est avec une grande tristesse et le cœur brisé que nous annonçons que Sahar Baruch (25 ans) a été assassiné", ont annoncé dans un communiqué le Forum des familles d'otages et le kibboutz de Beeri.

Ce village agricole du sud d'Israël, situé à quelques kilomètres de la bande de Gaza, a été le théâtre de l'un des pires massacres commis sur le sol israélien, avec 80 de ses habitants tués sur 1.110, lors de l'attaque menée par des commandos du Hamas infiltrés depuis la bande de Gaza.

Une tentative de sauvetage manquée

Sahar Baruch avait été "enlevé à son domicile par les terroristes du Hamas puis amené à Gaza et tué là-bas", indique le communiqué, précisant que son frère, Idan, a également été tué le 7 octobre.

L'armée israélienne a reconnu vendredi l'échec d'une opération visant à libérer des otages, durant laquelle deux soldats ont été grièvement blessés selon elle.

"Aucun otage n'a été secouru", a-t-elle ajouté, sans précisions sur le sort de ces otages, soulignant que "de nombreux terroristes ayant participé à l'enlèvement et à la garde des otages ont été tués".

La branche armée du Hamas a, elle, annoncé avoir "déjoué une tentative israélienne de libérer un otage, en repérant des membres des forces spéciales israéliennes se faufilant dans le centre de la bande de Gaza" et qui s'étaient "glissés dans une ambulance". Dans un communiqué, elle a fait état d'"échanges de tirs nourris", blessant des soldats, et déclaré "un otage mort".

Une vidéo diffusée par le Hamas

Le Hamas a ensuite diffusé une vidéo dans laquelle on voit notamment la dépouille d'un homme, identifié dans la vidéo comme Sahar Baruch. Cette vidéo n'a pas pu être authentifiée de manière indépendante.

D'après le gouvernement israélien, 138 otages sont toujours retenus à Gaza, après la libération fin novembre dans le cadre d'une trêve de sept jours de 105 personnes enlevées, dont 80 Israéliens en échange de 240 prisonniers palestiniens détenus par Israël.

Les otages avaient été emmenés à Gaza lors de l'attaque sans précédent du Hamas sur le sol israélien qui a fait 1.200 morts, en majorité des civils, d'après les autorités israéliennes.

Les bombardements israéliens lancés en représailles ont fait 17.490 morts, pour plus des deux tiers des femmes et des personnes âgées de moins de 18 ans, selon le dernier bilan du ministère de la Santé du Hamas.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Les Etats-Unis bloquent à l'ONU l'appel à un cessez-le-feu humanitaire immédiat à Gaza