Gaza: le président américain appelle le Hamas à accepter une nouvelle offre «globale» de trêve

Joe Biden appelle le Hamas à accepter une offre israélienne de paix « globale » à Gaza. Le président américain s'est exprimé depuis la Maison Blanche et a notamment déclaré qu'il ne fallait pas laisser passer cette occasion pour la paix. « Il est temps que cette guerre se termine », a-t-il dit, présentant une feuille de route qui, selon lui, a été soumise au Hamas via le Qatar. Le mouvement islamiste a réagi, affirmant qu'il « considère positivement » ce qui a été annoncé.

Il s'agit d'un plan en trois phases, la première prévoyant un cessez-le-feu total de six semaines, incluant le retrait des forces israéliennes des zones peuplées du territoire palestinien, ainsi que la libération des otages les plus vulnérables du Hamas – malades, blessés, âgés – en échange de celle de centaines de prisonniers palestiniens. Dans ce laps de temps, des négociations seraient engagées pour parvenir à une seconde phase, soit l'arrêt permanent des hostilités et la libération des otages restants, dont les soldats israéliens. En cas de poursuites des pourparlers, le cessez-le-feu serait prolongé au-delà de ces six semaines. Enfin, la troisième phase serait le lancement d'un vaste plan de reconstruction de la bande de Gaza.

Lire aussiBande de Gaza: «Rester à Rafah, c’est signer son arrêt de mort»


Lire la suite sur RFI