Gaza : la mort d’un adolescent palestinien choque l’opinion internationale

R. Bx. avec AFP
La mère de Mohammed Ayoub montre une photo de son fils, tué vendredi

Agé de 15 ans, Mohammed Ayoub a été tué par des tirs de soldats israéliens.


La mort vendredi d’un adolescent palestinien lors de manifestations dans la bande de Gaza près de la frontière avec Israël a provoqué une vague de condamnations palestiniennes et internationales. Israël rejette la responsabilité sur le Hamas.

Selon les services de secours gazaouis et sa famille, Mohammed Ayoub, âgé de 15 ans, a été tué par les tirs de soldats israéliens alors qu’il ne posait pas de danger.

L’armée israélienne a annoncé avoir ouvert une enquête sur la mort du jeune Palestinien lors de « la Marche du retour », un mouvement de protestation organisée à Gaza pour réclamer le retour des Palestiniens chassés ou ayant fui leurs terres lors de la création d’Israël et pour dénoncer le blocus israélien contre Gaza.

« Les enfants doivent être protégés de la violence »

« Des soldats israéliens ont ouvert le feu sur des manifestants à Gaza en utilisant des balles réelles […] tuant quatre Palestiniens dont un âgé de 15 ans. Une enquête complète est nécessaire », a déclaré un porte-parole de l’Union européenne dans un communiqué.

La veille, l’envoyé spécial de l’ONU pour le Moyen-Orient Nickolay Mladenov avait écrit sur Twitter : « Il est scandaleux de tirer sur des enfants […] les enfants doivent être protégés de la violence, pas y être exposés ».


Interrogé samedi, le père de Mohammed Ayoub a estimé que son fils « se tenait loin des soldats et n’était pas armé ». « Il ne jetait pas de pierre ou quoi que ce soit », a-t-il ajouté. Le frère de l’adolescent, Ayoub, qui était avec lui lors de la manifestation a affirmé « qu’un sniper lui tout d’un coup tiré une balle dans la tête ».

Des (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Syrie : des dizaines de corps découverts dans un charnier à Raqqa
Macron et Trump : l’alliance de la carpe et du lapin
Frappes en Syrie : «Attention à l’effet boomerang», prévient Dominique de Villepin
Syrie : la mission de l’ONU est arrivée à Douma, lieu de l’attaque chimique présumée
Malaisie : un membre du Hamas assassiné, sa famille accuse le Mossad

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages