Gaza : le ministre israélien de la Défense affirme "préparer" une alternative au Hamas

Alors que les médiateurs accentuent la pression pour qu'Israël et le Hamas acceptent un plan de cessez-le-feu à Gaza, le ministre israélien de la Défense a affirmé que le mouvement islamiste palestinien ne pourrait gouverner Gaza et que l'État hébreu était en train de "préparer une alternative de gouvernement".

Israël à la recherche d'une "alternative de gouvernement" à Gaza. Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, a affirmé, dimanche 2 juin, que l'État hébreu n'accepterait "pas que le Hamas gouverne Gaza, à quelque stade que ce soit du processus visant à mettre fin à la guerre".

Ces déclarations interviennent deux jours après l'annonce par Joe Biden d'une feuille de route proposée, selon lui, par Israël et visant à parvenir, par étapes et sous conditions, à un cessez-le-feu permanent. La première phase, avait-il précisé, serait un cessez-le-feu avec un retrait israélien des zones densément peuplées de Gaza pour une durée de six semaines.

Yoav Gallant avait déjà fait part mi-mai de son opposition à un contrôle militaire et politique par Israël de la bande de Gaza, où le Hamas a pris le pouvoir en 2007.

"Alors que nous menons nos importantes actions militaires, le ministère de la Défense prépare simultanément une alternative de gouvernement au Hamas", a déclaré dimanche Yoav Gallant, selon un communiqué diffusé par son ministère.

Ce jour-là, 252 personnes avaient également été enlevées et emmenées à Gaza par le mouvement islamiste palestinien, 121 y sont toujours retenues, dont 37 sont mortes, selon l'armée.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Gaza : les médiateurs exhortent Israël et le Hamas à "finaliser" un accord de cessez-le-feu
Joe Biden annonce qu'Israël a proposé un nouvel accord "global" de cessez-le-feu à Gaza
Nouvelles frappes israéliennes sur Gaza après l'annonce d'un plan de cessez-le-feu