Gaza: Le procureur de la CPI exprime "sa grave préoccupation"

Un drone israélien émet du gaz lacrymogène sur des manifestants palestiniens. Le bureau de la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a exprimé mercredi sa "grave préoccupation" face à l'escalade de la violence à la frontière entre la bande de Gaza et Israël et n'a pas exclu d'enquêter sur d'éventuels crimes qui pourraient être commis. /Photo prise le 16 mai 2018/REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

AMSTERDAM (Reuters) - Le bureau de la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a exprimé mercredi sa "grave préoccupation" face à l'escalade de la violence à la frontière entre la bande de Gaza et Israël et n'a pas exclu d'enquêter sur d'éventuels crimes qui pourraient être commis.

"Toute nouvelle suspicion de crime commis dans le contexte de la situation en Palestine pourrait être soumise à l'examen juridique du bureau", précise un communiqué.

"Cela s'applique aux événements du 14 mai 2018 et à tout incident futur."

Lundi, les tirs de l'armée israélienne ont tué plusieurs dizaines de manifestants à la frontière de Gaza.


(Stephanie van den Berg; Guy Kerivel pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages