Gaza: deux Palestiniens meurent asphyxiés dans un passage clandestin reliant l'Egypte 

1 / 2

Gaza: deux Palestiniens meurent asphyxiés dans un passage clandestin reliant l'Egypte 

Deux Palestiniens "ont succombé à l'inhalation de gaz toxiques" dans un tunnel clandestin situé à la frontière entre la bande de Gaza et l'Egypte, selon le ministère de l'Intérieur gazaoui. L'un d'eux était un policier du Hamas.

Deux Palestiniens sont morts étouffés par des gaz toxiques dans un tunnel clandestin situé à la frontière entre la bande de Gaza et l'Egypte, a indiqué ce lundi le ministère de l'Intérieur gazaoui. L'un d'eux était un policer du Hamas, le mouvement islamiste qui gouverne l'enclave. 

Abdel Hamid al-Akar, un policier de 39 ans, et Sobhi Abou Qorchayn, 28 ans, "ont succombé à l'inhalation de gaz toxiques", a rapporté dans un communiqué le porte-parole dudit ministère.

Rendre les tunnels inopérants

Les secours, alertés dimanche, "sont parvenus à extraire les deux dépouilles après plusieurs heures d'efforts intensifs", a-t-il indiqué.

Le porte-parole n'a pas précisé l'origine des gaz asphyxiants, mais une source sécuritaire palestinienne a affirmé que l'armée égyptienne se servait de ces gaz pour rendre les tunnels inopérants. Celle dernière n'était pas joignable dans l'immédiat pour commenter l'information.

Destinés à la contrebande ou à vocation militaire, les passages clandestins érigés à Gaza ont longtemps été un instrument essentiel pour contourner les blocus imposés par les voisins israélien et égyptien.

L'Egypte a détruit des centaines de ces passages souterrains sur fond de tensions avec le Hamas après le renversement, en 2013, de l'ancien président égyptien Mohamed Morsi. Celui-ci était membre des Frères musulmans, dont est également issu...Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi