Publicité

Gaza : le Conseil de sécurité de l'Onu appelle pour la première fois à un « cessez-le-feu immédiat »

Une première depuis le 7 octobre. Le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté lundi sa première résolution pour un « cessez-le-feu immédiat » à Gaza, plus de quatre mois après l’attaque terroriste du Hamas et le début du conflit l’opposant à Israël, relaie BFMTV. Adoptée par 14 voix sous les applaudissements, la résolution exige précisément « un cessez-le-feu immédiat pour le mois du ramadan », devant « mener à un cessez-le-feu durable », et exige « la libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages », ainsi que la « levée de tous les obstacles » à l’aide humanitaire. Saluant le vote du Conseil de sécurité, le Hamas a dit sa « volonté d’engager un processus d’échange de prisonniers immédiatement. »

À lire aussi Cessez-le-feu dans la bande de Gaza : la Russie et la Chine mettent leur veto à l'ONU

Vendredi dernier, les États-Unis avaient déjà déposé une résolution appelant implicitement à un « cessez-le-feu immédiat et durable à Gaza », mais la Russie, la Chine et l’Algérie avaient posé leur veto. Jusqu’à présent, les États-Unis s’étaient systématiquement opposés au terme « cessez-le-feu » dans les diverses résolutions de l’Onu. Pour parvenir à un accord et éviter un nouvel échec, les membres non permanents du Conseil ont négocié avec les États-Unis durant tout le week-end, d’après des sources diplomatiques.

Seulement deux résolutions depuis le 7 octobre

Depuis l’attaque du Hamas et le début du conflit, le dossier israélo-palestinien n’a vu que deux résol...


Lire la suite sur LeJDD