Publicité

Gaza, Bosnie, Ukraine… ce qu'il faut retenir du sommet des dirigeants de l'UE

Les dirigeants des pays de l'Union européenne (UE) réunis ce jeudi ont donné leur feu vert à l'ouverture de négociations d'adhésion avec la Bosnie-Herzégovine. Ils ont aussi appelé à une « pause humanitaire immédiate » dans la bande de Gaza. Les dirigeants européens souhaitent aussi soutenir le réarmement européen face à la Russie.

♦ Les Vingt-Sept appellent d'une même voix à une « pause humanitaire immédiate » à Gaza

Les dirigeants de l'UE, réunis en sommet à Bruxelles, ont appelé, jeudi 21 mars, à une « pause humanitaire immédiate » à Gaza, et exhorté Israël à ne pas lancer d'opération terrestre à Rafah, dans une déclaration commune. « Le Conseil européen appelle à une pause humanitaire immédiate devant conduire à un cessez-le-feu durable, [appelle] à la libération inconditionnelle de tous les otages et à la fourniture d'aide humanitaire », selon ce texte. Dans cette déclaration sur la situation à Gaza, la première adoptée par les Vingt-Sept depuis la fin du mois d'octobre, les dirigeants européens exhortent aussi Israël à « ne pas mener d'opération terrestre à Rafah », dans le sud de la Bande de Gaza, où sont réfugiés des centaines de milliers de Gazaouis.


Lire la suite sur RFI