Gaz : les tarifs vont baisser en avril

·1 min de lecture

Les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie vont baisser de 4,1% en moyenne au 1er avril, la demande diminuant avec la remontée des températures et les prix du gaz naturel liquéfié reculant en Asie et en Europe, a annoncé mardi 23 mars le régulateur. "Cette baisse est de 1,2% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,5% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 4,3% pour les foyers qui se chauffent au gaz", a détaillé la Commission de régulation de l'énergie (CRE) dans un communiqué.

Selon la CRE, cette baisse des tarifs s'explique par "une moindre demande en gaz naturel liée à la remontée des températures et par la baisse des prix du gaz naturel liquéfié en Asie et en Europe". La loi prévoit l'extinction progressive d'ici à 2023 des tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz pour les particuliers. Ils ont déjà été supprimés pour les consommateurs professionnels depuis le 1er décembre. Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés ont baissé en tout de 12,9%, et leur niveau reste inférieur à celui de 2015, souligne la CRE.

>> A lire aussi - Total rachète Fonroche Biogaz, n°1 de la production de gaz renouvelable en France

Après une hausse de 3,5% au mois de février 2021, l'addition avait également été particulièrement salée pour ceux qui se chauffent au gaz durant le mois de mars. En effet, les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie avaient augmenté de 5,7% en moyenne au 1er mars.

>> A lire aussi - Hausse des tarifs d’EDF et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un "Uber cannabis" démantelé en Gironde
Gaz : Joe Biden “très clair” sur l’opposition des Etats-Unis à Nord Stream 2
Ouïghours : la Chine convoque l’ambassadeur de l’UE, "pas qualifiée pour se poser en donneuse de leçon"
Une enquête ouverte après la mort d'un étudiant en médecine vacciné avec AstraZeneca
Les cabinets médicaux ouverts pendant le confinement, les entreprises qui refusent le télétravail… Le flash éco du jour