Gaz naturel: TotalEnergies investit 1,5 milliard de dollars de plus au Qatar

Le Qatar a annoncé ce samedi 24 septembre la signature d'un important contrat avec le géant gazier et pétrolier français TotalEnergies pour le développement du plus grand champ de gaz naturel au monde, sur fond de crise de l'énergie en Europe provoquée par la guerre russe en Ukraine.

« QatarEnergy (QE) a sélectionné TotalEnergies comme premier partenaire étranger pour le développement du champ de gaz naturel North Field South (NFS) », a annoncé le géant qatarien des hydrocarbures dans un communiqué. Le géant français avait déjà signé un accord de plus de 2 milliards de dollars avec Doha en juin pour le développement du projet North Field East (NFE). Le North Field South et le North Fied East sont des projets d'extension du champ offshore North Field, le plus grand gisement de gaz naturel au monde que le pays du Golfe partage avec l'Iran.

L'accord de samedi, signé à Doha par le ministre qatarien de l'Énergie et PDG de QE, Saad Sherida al-Kaabi, et Patrick Pouyanné, PDG de TotalEnergies, nécessitera un investissement de 1,5 milliard de dollars supplémentaires, a affirmé M. Pouyanné lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre. Avec une participation de 9,375%, TotalEnergies « aura un rôle stratégique renforcé » dans le développement gazier au Qatar, a assuré Saad Sherida al-Kaabi. La participation totale des sociétés étrangères devrait s'établir à 25%.

La guerre en Ukraine a changé la donne

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI