Gaz : la ministre de l'Energie des Etats-Unis met en garde contre une manipulation des prix en Europe

·1 min de lecture

La ministre américaine de l'Energie monte a créneau sur le front des prix du gaz. Jennifer Granholm, en visite à Varsovie, a mis en garde contre une "manipulation" des prix en Europe. "Les Etats-Unis ont été clairs sur le fait que nous et nos partenaires devons être prêts à continuer à nous interposer lorsqu'il y a des acteurs qui peut-être manipulent l'offre afin d'en bénéficier", a déclaré Mme Granholm à la presse lors d'une rencontre en ligne, au moment où les ministres européens de l'Energie et des Transports discutent de la flambée des prix de l'énergie. "Nous voulons que tous soient attentifs à la question d'une manipulation quelconque des prix du gaz par le biais de la thésaurisation ou de l'échec à fournir une offre adéquate", a-t-elle poursuivi. "Nous examinons cela très sérieusement et nous sommes aux côtés de nos alliés européens pour s'assurer que vous obtiendrez cet hiver une offre de gaz adéquate et abordable", a-t-elle ajouté.

La crise énergétique qui menace de sévir en Europe domine la réunion informelle des ministres européens en Slovénie. "Nous avons besoin d'une coopération (...) au niveau européen pour protéger nos populations, chez nous", a souligné le ministre lituanien de l'Energie Dainius Kreivys, tandis que son homologue autrichienne Leonore Gewessler dénonçait "une trop forte dépendance (de l'UE) au gaz russe". Un groupe de quelque 40 eurodéputés avait demandé mi-septembre à la Commission d'enquêter sur le géant énergétique russe Gazprom, accusant le groupe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crise des sous-marins avec l'Australie : Macron va “clarifier” avec Biden les “conditions d'un réengagement des Etats-Unis dans une relation d'alliés"
Les départements où le masque ne sera plus obligatoire en primaire, notre carte de France
Reprise économique et baisses d'impôts : les principales mesures du projet de budget 2022
Il cachait de la drogue dans une école maternelle
USA : l'ex-président Trump veut trainer en justice sa nièce et le New York Times

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles