Gaz : les ménages « pas concernés » par les éventuelles coupures, assure Borne

Des coupures de gaz pourraient survenir l'hiver prochain.  - Credit:LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Des coupures de gaz pourraient survenir l'hiver prochain. - Credit:LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

La Première ministre, Élisabeth Borne, a affirmé mardi 30 août que les éventuelles coupures de gaz, en cas de pénurie de cette source d'énergie, ne concerneraient pas les ménages, mais les entreprises, qui en sont les plus grandes consommatrices. « Les coupures, elles ne concernent pas les ménages (…) on ne va pas couper le gaz chez les ménages français, mais c'est sur nos entreprises, les gros consommateurs, qu'il pourrait y avoir des coupures », a affirmé la cheffe du gouvernement dans l'émission Quotidien sur la chaîne TMC.

Pour éviter ces coupures, elle a invité de nouveau les Français, particuliers comme entreprises, à réduire leurs consommations de gaz ou d'électricité, alors que certains réacteurs nucléaires producteurs d'électricité sont arrêtés. « Tout ce qu'on peut faire pour baisser nos consommations, ça nous évitera d'arriver à des situations, où on devrait avoir des coupures », a-t-elle dit. Ces coupures pourraient survenir « si toutes les mauvaises hypothèses se conjuguent : si la Russie coupe ses approvisionnements, si jamais il y a des tensions sur le GNL (gaz naturel liquéfié) et que les commandes qu'on a passées ne sont pas honorées, s'il y a un hiver très froid », a-t-elle énuméré.

Est-ce qu’il y aura des coupures d’électricité et des mesures de rationnement cet hiver ?

La Première ministre Élisabeth Borne tente de répondre à la montée des inquiétudes. #Quotidien pic.twitter.com/MtjS7vm5bE

— Quotidien (@Qofficiel) August 30, 2022

La [...] Lire la suite