Des gaz lacrymogènes employés pour empêcher des manifestants d'arriver à l'ambassade d'Iran à Paris

La police française a utilisé dimanche des gaz lacrymogènes pour empêcher des centaines de personnes défilant à Paris pour protester contre la répression des manifestations en Iran d'atteindre l'ambassade de la République islamique, selon des journalistes de l'AFP. Parti de la place du Trocadéro, le cortège parisien s'est dirigé vers l'ambassade d'Iran au son des slogans tels que "femme, vie, liberté !", en écho à ceux des manifestants en Iran, ou encore "France, ça suffit le silence". À lire aussi Iran : Elle chante «Bella Ciao» en farsi et touche le coeur du monde entier Les participants reprochent notamment au président français Emmanuel Macron d'avoir serré la main de son homologue iranien Ebrahim Raïssi lors de leur rencontre le 20 septembre en marge de l'assemblée générale des Nations unies à New York, portant notamment sur une relance de l'accord international sur le programme nucléaire de Téhéran. A l'approche de l'ambassade, les policiers ont fait usage à plusieurs