Publicité

Gaz, déclaration de biens immobiliers… Ce qui change au 1er juin

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié la première valeur de son prix “repère” du gaz, en vigueur à compter du 1er juin. Un indicateur qui doit servir de boussole aux 12 millions de foyers (27,5 millions de personnes) consommant cette énergie au quotidien et leur permettre d’effectuer une transition en douceur. Car à compter du 1er juillet, ce baromètre viendra remplacer les bons vieux tarifs réglementés du gaz (TRV) d’Engie, même si leurs méthodes de calcul sont pour le moins ressemblantes. L’ensemble des prix de référence est à retrouver sur notre site.

Résilier son contrat d’assurance en seulement “3 clics” depuis son espace personnel : la nouvelle loi à venir ravira plus d’un phobique administratif. Cette disposition, qui entre en vigueur au 1er juin, repose sur un principe de symétrie : les assurances doivent être aussi facilement résiliées que contractées. En exacerbant la concurrence sur ce marché, l’exécutif espère limiter le coût de ces dépenses contraintes pour les ménages, et donc doper leur pouvoir d’achat. D’ailleurs, cette mesure sera étendue à d’autres secteurs comme l’énergie ou la téléphonie.

À la traditionnelle déclaration de revenus du mois de mai, s’ajoute la déclaration des biens immobiliers. En vigueur depuis le 1er janvier 2023, l’obligation d’informer le fisc du statut d’occupation des logements doit s’effectuer le 30 juin au plus tard. C’est donc le dernier mois pour être en règle ! Si vous passez cette date, vous êtes passible d'une amende (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Influenceur, un métier en quête de légitimité
Loto : il gagne trois millions d'euros et… achète des billets pour le match de son équipe de foot préférée
La France se pose en leader de la lutte contre la pollution plastique
L'agence Scope abaisse la perspective de la France
Il ouvre la porte de l'avion en plein vol, neuf personnes hospitalisées