Gaz et électricité : des habitants se rassemblent pour des prix plus bas

Le foyer d’Alex Michel, conducteur de bus et habitant de Chevigny-Saint-Sauveur (Côte-d'Or), compte de nombreux appareils électriques dont sa famille se sert quotidiennement. Résultat, la facture de gaz et d’électricité monte vite : au moins 1 000 euros à l’année, selon ses estimations. Alors, quand le maire de sa commune a proposé une solution pour faire des économies, il s’est lancé. "J’attends une réelle économie, une remise annuelle d'au minimum 200 euros, si c’est possible", estime-t-il. Guillaume Ruet, le maire (LR) de Chevigny-Saint-Sauveur, a proposé aux 11 000 habitants de sa commune un groupement d’achat d’électricité et de gaz. Mise en concurrence des fournisseurs Ce jour-là, il parcourt les rues de la ville pour convaincre ses administrés. "Plus on est nombreux, plus on peut faire des économies, et donc à la fin du mois on peut gagner 15 à 20 % de sa facture d’électricité et de gaz", explique-t-il. Guillaume Ruet a reçu une centaine de dossiers remplis en une semaine. Un engouement qui répond à une inquiétude réelle. L’édile s’appuie sur un prestataire qui met en concurrence les différents fournisseurs pour obtenir le meilleur prix.