Législatives 2022: un accord à gauche serait-il comparable au Front Populaire de 1936?

Le siège de La France Insoumise où se déroulent les discussions à gauche en vue des législatives. (Photo: CHRISTOPHE ARCHAMBAULT via AFP)
Le siège de La France Insoumise où se déroulent les discussions à gauche en vue des législatives. (Photo: CHRISTOPHE ARCHAMBAULT via AFP)

Le siège de La France Insoumise où se déroulent les discussions à gauche en vue des législatives. (Photo: CHRISTOPHE ARCHAMBAULT via AFP)

UNION DE LA GAUCHE - Le 3 mai 1936. C’est la date anniversaire de la victoire du Front populaire aux législatives, un jour emblématique pour la gauche française. 86 ans plus tard, presque jour pour jour, la France Insoumise, Europe Écologie les Verts, le Parti socialiste et le PCF sont à l’aube d’un accord inédit au XXIe siècle.

Peut-on pour autant comparer ce qui se prépare pour les élections législatives de 2022 avec le Front populaire de 1936, symbole d’une gauche victorieuse qui apporta les congés payés et la semaine de 40 heures? Rémi Lefebvre, politologue spécialiste des partis politiques et du Parti socialiste nous répond pour nous éclairer sur le sujet.

Le HuffPost: Le contexte de victoire du Front populaire aux législatives de 1936 est-il comparable à celui d’aujourd’hui ?

Rémi Lefebvre: Il y a quelques similitudes et beaucoup de différences. À l’origine du Front populaire, il y a la montée de l’extrême droite. C’était une alliance de la gauche contre l’extrême droite, qui s’était manifestée le 6 février 1934 en France avec l’insurrection des ligues d’extrême droite, présentée à l’époque comme une menace du régime parlementaire.

En 1936, la gauche était aussi éclatée qu'aujourd'hui.Rémi Lefebvre, politologue

Le déclencheur du Front Populaire c’est Staline en 1934. L’Internationale communiste disait alors que les socialistes étaient des traîtres: “plumez la volaille socialiste” c’était le mot d’ordre. Joseph Staline se rend compte qu’il faut éviter ce qui s’est passé en Allemagne, quand la division de la gauche a fait monter le nazisme. Il change complètement de stratégie en incitant à tout prix à faire l’union, peu importe le contenu. C’est Staline qui a donné son feu vert.

On peut également rapprocher deux faits historiques: en 1936, la gauche était aussi éclatée qu’aujourd’hui. L’une des grandes différences avec les événements actuels, c’est que le choix du premier ministre n’avait pas du tout été décidé à l’avance. C’est en fonction du nombre de députés que le rapport de forces s’est construit.

L'un des déterminants de l'union de la gauche, c'est la montée de l'extrême droite.Rémi Lefebvre, politologue

Autre différence, les composantes de l’union de la gauche en 1936 sont bien différentes de celles d’aujourd’hui...

A l’époque, le parti radical est la première force de gauche; il y a ensuite les socialistes, puis les communistes qui sont alors une force politique assez faible. Avec le Front populaire, c’est la première fois dans l’histoire politique que le Parti socialiste, qui s’appelle la SFIO, devient la force la plus importante à gauche, c’est la raison pour laquelle Léon Blum devient premier ministre.

Le gouvernement Léon Blum, en juin 1936 (Photo: Keystone / Wikimedia / Domaine public)
Le gouvernement Léon Blum, en juin 1936 (Photo: Keystone / Wikimedia / Domaine public)

Le gouvernement Léon Blum, en juin 1936 (Photo: Keystone / Wikimedia / Domaine public)

Aujourd’hui c’est totalement différent: il y a eu une élection présidentielle au préalable, le rapport de force est construit sur cette base et il est très fortement en faveur des Insoumis. Quoi qu’il arrive, le groupe politique le plus important à gauche, ce sera la France Insoumise. C’est la force radicale qui est la plus dominante en 2022, ce qui n’était pas le cas dans les années 30.

La force du programme du Front populaire en 1936 est-elle similaire à celle de 2022?

Le programme de l’accord en cours peut faire écho à l’imaginaire politique du Front populaire car il renoue avec un modèle de mesures de type “acquis sociaux” ou mesures “emblèmes”. L’augmentation du SMIC, la retraite à 60 ans, le blocage des prix sont des propositions qui s’inscrivent dans un héritage de gauche avec des mesures très concrètes.

Ceci dit, la société a beaucoup changé. Avant l’arrivée du Front populaire et de Léon Blum, il n’y avait pas de congés payés par exemple. C’est aussi lui qui met en place la semaine de 40 heures. Le saut qualitatif introduit par le Front populaire n’a rien à voir avec ce que propose la France Insoumise, à l’époque il n’y avait rien. C’est difficilement comparable.

Cet accord est essentiellement électoral avant d’être programmatique.Rémi Lefebvre, politologue

Cet accord peut-il durer au delà du cadre des élections législatives comme le Front populaire qui a duré près de deux ans?

En 1936, le programme était très flou; ils s’étaient mis d’accord sur des principes plutôt que sur des mesures: justice sociale, égalité, etc. Les concessions idéologiques aujourd’hui sont d’autant plus fortes que ce que visent les partis prenants, c’est d’avoir un groupe parlementaire et donc une autonomie.

La perspective de la conquête du pouvoir n’est pas très probable et finalement ce sont plutôt des mesures pour coordonner leur opposition plutôt que leur pratique du pouvoir. Cette union acte que les forces écologistes, communistes et socialistes vont sur le terrain de la France Insoumise mais il ne faut pas croire que ce sera durable.

Soit Mélenchon est premier ministre, auquel cas l’accord aura été récent et engagera tout le monde, soit Mélenchon échoue et les forces de gauche s’opposeront. Cet accord est essentiellement électoral avant d’être programmatique. C’est une union historique mais très rapide, dont il est difficile de mesurer les conséquences au delà du contexte des élections législatives.

À voir aussi sur Le HuffPost: Accusé par la Macronie de se renier sur l’Europe, EELV répond

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles