A gauche le patron, c’est Mélenchon

REUTERS/Rali Benallou

À Aubervilliers ce samedi, la Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale (NUPES) a lancé le départ de sa campagne électorale pour les législatives. Même s’il ne se représentera pas, Jean-Luc Mélenchon reste le métronome de l’union.

C’est aux Docks de Paris que toute la gauche française s’est réunie ce samedi pour évoquer les combats à venir. Après avoir pris la parole chacun leur tour, tous les acteurs de l’union se sont réunis sous les applaudissements des militants. Jean-Luc Mélenchon est devant le pupitre, au milieu, à ses côtés tous les ténors de la France insoumise et Olivier Faure (PS), Sandrine Rousseau et Julien Bayou (EELV), Fabien Roussel (PCF), l’union s’est même permise quelques extras avec des représentants de Génération.s, le parti créé par Benoît Hamon, ou encore l’ancien chroniqueur de Laurent Ruquier Aymeric Caron. Après s’être invectivé pendant des années, préférant mettre en lumière leurs différences sur les questions européennes, le nucléaire, désormais, les idées convergent. Elles n’ont pourtant pas changé depuis la dernière présidentielle du côté de la France insoumise. Grand absent de marque: Yannick Jadot. Le candidat du parti écologiste à la dernière présidentielle avait été très critique envers Jean-Luc Mélenchon. Preuve que NUPES ne fait pas l’unanimité chez EELV ? Certains écologistes essaient de justifier sa discrétion. « Quand on a mené campagne, il est assez bon de prendre quelques jours » a relativisé Grégory Doucet. Un conseil qui ne s’applique qu’à Yannick Jadot puisque Jean-Luc Mélenchon et Fabien Roussel étaient bien présents à Aubervilliers pour la convention populaire. Les grands sourires de Sandrine Rousseau ne compensaient pas ce manque à l’appel.

Mais cette union ravit avant tous les militants. Après avoir souffert de certaines élections perdues à quelques milliers de voix comme la dernière présidentielle pour Jean-Luc Mélenchon, l’espoir pour ces législatives renaît. « Ça fait un moment que(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles