La gauche dénonce la "dérive" de Jean-Luc Mélenchon, en forte baisse dans les sondages

1 / 2

La gauche dénonce la "dérive" de Jean-Luc Mélenchon, en forte baisse dans les sondages

Selon un récent sondage, le leader de la France insoumise connaît ces dernières semaines une forte baisse de sa cote de popularité.

Jean-Luc Mélenchon est-il en train de perdre du terrain sur ses concurrents à quelques mois des élections européennes? Selon le tout dernier baromètre Elabe pour Les Echos et Radio Classique, l'homme fort de la France insoumise connaît un net recul puisque depuis trois mois, ce dernier a perdu pas moins de 18 points.

A l'heure actuelle, le député des Bouches-du-Rhône se retrouve ainsi à une inconfortable 18e place du classement, juste derrière l'ancien président François Hollande.

"Dérive insupportable"

Toujours selon Les Echos, les raisons de ce net recul seraient multiples. Dans un premier temps, les scènes de sa colère lors de la perquisition du siège de son parti, largement diffusées, auraient précipité ce glissement soudain.

Au sein même de la gauche, les critiques fusent. Plus tôt cette semaine, c'est le Premier secrétaire du PS, Olivier Faure, qui a dénoncé sa "dérive insupportable, il a quitté les rives de la gauche" a-t-il lancé sur FranceInfo. Est notamment pointé du doigt ici le soutien de Jean-Luc Mélenchon à Eric Drouet, l'un des leaders des gilets jaunes.

Du côté de la France insoumise, c'est Manon Aubry qui a été intronisée comme tête de liste pour la prochaine échéance électorale. Pour Bernard Sananès, président de l'institut Elabe, Jean-Luc Mélenchon donne toutefois l'impression "de se recroqueviller", de limiter "sa capacité...Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi