Gastronomie : du réconfort au menu avec la raclette

Sur la table de la famille Veinard, la première raclette de la saison. Tout est prêt pour le festin. Parents et enfants sont des habitués de la raclette, mais cette année en plein confinement, elle prend une saveur particulière. Pour les courses, le père de famille a préféré le fromager à la grande surface. Les ventes de fromage à raclette ont bondi Olivier Rupé, fromager et restaurateur, s’est adapté depuis le reconfinement. Les clients peuvent commander des coffrets à emporter et même louer des appareils. “Là vous avez le kit complet avec évidemment le fromage à raclette qui est la star du kit, avec les trois variétés (...) les charcuteries, et cette année on a en plus rajouté les pommes de terre déjà cuites”, explique-t-il. Dans la fromagerie, les ventes de fromage à raclette ont bondi : + 300% par rapport à l’an dernier. Avec la fermeture de son restaurant, Olivier a recentré son activité sur la fromagerie.