Gaspillage, retraite, impôts, PMA… Ce qu'il faut retenir de la déclaration de politique générale d'Edouard Philippe

franceinfo
Le Premier ministre a prononcé, mercredi, sa deuxième déclaration de politique générale. Il a détaillé les principaux chantiers et précisé le calendrier politique au moins jusqu'aux municipales de mars 2020.

Réponses au mouvement des "gilets jaunes", réforme de l'assurance-chômage et des institutions, projet de loi bioéthique, nouveaux engagements écologiques… Edouard Philippe a prononcé, mercredi 12 juin, sa deuxième déclaration de politique générale, point de départ souhaité de "l'acte II" du quinquennat Macron. Voici les principales mesures annoncées.

Le plastique banni de l'administration en 2020

"Nous devons lutter contre le plastique jetable, et privilégier le recyclage et les produits consignés", a déclaré le Premier ministre. Le projet de loi de lutte contre le gaspillage sera inscrit dans les trois "priorités" de l'Assemblée nationale pour la rentrée de septembre. Il sera notamment possible d'imposer l'incorporation de plastique recyclé dans toutes les bouteilles en plastique à usage unique, et tous les produits en plastique seront bannis de l'administration à compter de 2020.

Le Nutri-Score obligatoire

"Nous avancerons, en lien avec l'UE, pour rendre le Nutri-Score obligatoire." Mis en place de façon facultative depuis l'automne 2017, ce système d'étiquetage simplifié des aliments devrait donc devenir incontournable pour les industriels français. Mais, pour ce faire, il faudra convaincre la Commission européenne.

En janvier (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi