Gaspillage alimentaire : les Français jettent 67 euros de nourriture par mois à la poubelle

Gaspillage alimentaire : les Français jettent 67 euros de nourriture par mois à la poubelle (Crédit : Getty Images)
Gaspillage alimentaire : les Français jettent 67 euros de nourriture par mois à la poubelle (Crédit : Getty Images)

Les Français manqueraient-ils de méthode lorsqu’ils font leurs courses ?

C’est un chiffre qui fait tâche. Encore plus dans une période de hausse brutale des prix qui contraint des millions de Français à ralentir leurs dépenses dans les supermarchés. Selon une étude menée par Censuswide pour HelloFresh et relayée par LSA, nous jetons chaque mois 67 euros d’aliments par mois à la poubelle. Sur une année, c’est pas moins de 804 euros que nous jetons par les fenêtres.

Achats en trop grande quantité, mauvaise gestion des stocks, conscience écologique encore trop peu développée… Les raisons de ce gaspillage alimentaire ne manquent pas. "Pour près d’un quart des sondés, entre 26% et 50% des produits qu’ils achètent finissent à la poubelle", affirme Thomas Avoirte, expert culinaire chez HelloFresh.

Les dates de péremption, responsables d’un grand gâchis

Plus inquiétant encore, un tiers des personnes interrogées déclare jeter ses restes plutôt que de les converser pour le repas suivant. "36% des Français jettent régulièrement des aliments dont ils n’ont plus besoin. En achetant uniquement la quantité nécessaire pour chaque repas, les risques de gaspillage seraient limités", conseille Thomas Avoirte. En moyenne, les foyers français dépensent 81,73 euros par semaine pour leur alimentation. Néanmoins, ce budget a plutôt tendance à augmenter en raison de l’inflation mais aussi parce que 34 % des ménages le dépassent fréquemment.

Pour rappel, près de 20% du gaspillage alimentaire est lié à la mauvaise compréhension des dates de péremption. De nombreux produits sont mis à la poubelle alors qu’ils sont encore bons. Pour remédier à ce problème, plusieurs enseignes tentent de changer les mentalités en vendant des produits périmés et même en supprimant la date de durabilité minimale (DDM) sur certains produits jugés sans risque pour la santé (vinaigre, sel…).

En Grande-Bretagne, l'enseigne de supermarchés Waitrose a récemment supprimé les dates limite de consommation de 500 produits pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Outre-Manche, les géants Tesco et Marks & Spenser avaient déjà eu recours à ce type d’initiatives.

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Carrefour