Gaspard Glanz voit son contrôle judiciaire annulé, il pourra être à Paris le 1er mai

Anthony Berthelier
French freelance journalist Gaspard Glanz speaks to the press as he arrives for his judicial hearing at 16th chamber at the Paris' high court (Tribunal de Grande Instance de Paris), in Paris, on April 29, 2019. - Gaspard Glanz was arrested for having given a finger to a police officer during the 23rd consecutive Saturday of demonstrations by the Yellow Vest movement (Gilet Jaune) last April 20, in Paris, on Place de la Republique. The journalist is banned by the French justice to cover the next Parisian demonstrations. (Photo by Martin BUREAU / AFP) (Photo credit should read MARTIN BUREAU/AFP/Getty Images)

POLITIQUE - Il pourra finalement se rendre dans la capitale lors des traditionnelles manifestations du 1er mai. La 16e chambre du tribunal de Paris a annulé le contrôle judiciaire du journaliste Gaspard Glanz ce lundi 29 avril, le jugeant “irrégulier” car pas assez motivé. 

Après avoir fait un doigt d’honneur à un membre des forces de l’ordre lors de l’Acte XXIII des gilets jaunes, le reporter indépendant avait passé deux jours en garde à vue. Il s’était vu interdire de présence à Paris tous les samedis et le 1er mai jusqu’à la date de son procès fixée au 18 octobre pour “outrage à personne dépositaire de l’ordre public.”

Gaspard Glanz avait reçu le soutien de nombreuses personnalités politiques et d’une vingtaine de rédactions.

Plus d’informations à venir...

 À voir également sur Le HuffPost:

LIRE AUSSI:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post