À Gare de Lyon, un incendie après des incidents en marge d'un concert

PARIS - Peu avent 18h ce vendredi 28 février, un impressionnant panache de fumée noire s’élevait depuis les abords de la Gare de Lyon, dans le 12e à Paris. Des images postées sur les réseaux sociaux montrent vraisemblablement des scooters, des véhicules et des poubelles en feu.

La gare n’a pas été épargnée et la fumée, dont l’odeur a même gagné Bastille, s’est propagée notamment dans les couloirs du métro. le trafic est interrompu sur la ligne 14 entre Madeleine et Bibliothèque F. Mitterrand, avec une reprise estimée à 18h45. Les RER A ne marquaient plus l’arrêt à la station. Le trafic du RER D a finalement repris progressivement vers 19h15.

La SNCF a indiqué que le trafic des trains restait normal, le Hall 1 et le Hall 2 de la gare restant accessibles. Seule la partie souterraine ayant été fermée.

Les pompiers de Paris ont “maîtrisé le feu, qui est en cours d’extinction”, selon la préfecture, qui dénonçait le “comportement scandaleux” de manifestants entravant l’action des secouristes.

Sur place, une dizaine de camions de pompiers éteignaient les derniers foyers vers 18H30, a constaté une journaliste de l’AFP. Une très forte odeur de brûlé régnait aux abords de la gare, où une trentaine de véhicules étaient entièrement carbonisés, majoritairement des scooters.

À 19 heures, le préfecture de police de Paris a fait état de  23 interpellations suite aux incidents et 54 verbalisations pour participation à manifestation interdite.

Sur son compte Twitter, la préfecture de police de Paris a évoqué “Des exactions inadmissibles (...) dans le secteur de Bercy en marge d’un concert”. Il s’agit du concert du chanteur congolais Fally Ipupa. Des opposants politiques au président congolais ont appelé à perturber violemment l’événement qui doit se tenir ce vendredi soir. La préfecture avait interdit tout rassemblement aux abords du concert.

Ce concert suscite “une mobilisation croissante sur les réseaux sociaux” d’opposants au régime de Kinshasa. “Plusieurs appels à manifester aux abords de la salle avec l’intention d’en découdre avec les spectateurs du concert” ont été lancés, a indiqué vendredi la PP dans un communiqué.

Un périmètre de sécurité a donc été instauré autour de la salle et le préfet de police a interdit au total sept manifestations déclarées en lien avec le concert de la star congolaise, au 1,4 million d’abonnés sur Youtube.

Vendredi à la mi-journée, les forces de l’ordre avaient d’ores et déjà procédé à deux interpellations et 11 verbalisations dans le secteur de Bercy, dans le cadre des interdictions, a affirmé la préfecture de police sur twitter.

En 2017, un concert de Fally Ipupa dans une autre salle parisienne avait déjà été annulé par arrêté préfectoral pour risques de “troubles graves à l’ordre public”.

À voir également sur Le HuffPost: Action surprise des grévistes Gare de Lyon, dans les couloirs de la ligne 1

LIRE AUSSI

Manif du 5 décembre: les cheminots envahissent la gare de Lyon

Lubrizol mis en examen pour les dégâts environnementaux liés à l'incendie

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.